Expositions Expositions temporaires

HELP Profession: Humanitaire

22 septembre 2004 - 23 janvier 2005

Révoltés par les images qui nous par-viennent jour après jour des zones de conflits, nous nous posons tous une fois ou l’autre cette question banale et néanmoins cruciale: qu’y puis-je? A chacun sa réponse: professionnelle ou associative, ponctuelle ou durable, locale ou globale.

Longtemps considérée comme une vocation, l’action humanitaire est aujourd’hui une profession qui s’apprend, qui s’exerce et se rétribue. Elle suppose l’acquisition de compétences spécifiques, scientifiques ou techniques, humaines en tout cas. C’est l’addition de tous ces savoir-faire et savoir-être au sein d’une équipe qui permet de remplir la mission complexe définie par les organisations d’aide.

En adoptant le point de vue des professionnels, cette exposition nous interroge sur les motivations et les valeurs qui sous-tendent l’engagement humanitaire. Porter secours aux victimes, oui, mais comment, dans quel cadre, avec quelles règles de conduite?

Une fois franchies les étapes du recrutement et de la formation vient le baptême du terrain. A la satisfaction de pouvoir être enfin actif s’oppose le sentiment plus ou moins aigu des limites inhérentes à l’action. Pourquoi visiter des prisons si le sort des prisonniers ne s’améliore pas de manière significative? Pourquoi soigner des blessés qui retourneront coûte que coûte au combat? Comment accepter d’être parfois la cible des belligérants, alors que l’on était venu porter secours aux victimes?

De Guantanamo à Bagdad, de l’Afghanistan au Darfour, le droit international humanitaire est constamment battu en brèche. Comment résistent ceux qui sont chargés de le défendre? Comment évoluent leurs pratiques? Pour enrichir la réflexion proposée dans le cadre de l’exposition temporaire, plusieurs tables rondes seront organisées en novembre 2004.