Expositions Expositions temporaires

CAMBODGE 1975-1979 Chroniques d’un génocide

13 septembre 2006 - 28 janvier 2007

En janvier 1979, l’entrée des troupes vietnamiennes dans Phnom Penh met fin au régime des Khmers rouges qui, en quatre ans, a coûté la vie à plus de 1,7 millions de Cambodgiens, soit près du quart de la population de 1975.

Comment les Khmers Rouges ont-ils pu accéder au pouvoir ? Comment expliquer l’origine de cette utopie meurtrière ? A l’aide des rares photographies de l’époque, de films inédits et d’objets ethnographiques, cette exposition revient sur le contexte politique et culturel de la montée en puissance des Khmers rouges, sur la violence de leurs années de pouvoir et ses conséquences sur le Cambodge contemporain.

A l’heure où les démarches visant à faire juger les responsables Khmers rouges devraient se concrétiser en 2007, il est important d’analyser les mécanismes de ce génocide. Dans un pays toujours déchiré, la question de la reconnaissance de ces exactions est cruciale. Ainsi, le film S-21, La Machine de Mort Khmère Rouge (2002) du cinéaste cambodgien Rithy Panh, présenté dans l’exposition, confronte les bourreaux à leur passé, témoigne de leur impunité et rend justice aux souffrances des victimes survivantes.

Conçue par le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, cette exposition a été adaptée par le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.