Musée International
de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Musée International
de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Ressources


Un monde à guérir par Valérie Gorin


Description

 

Les photographies documentent les réalités du terrain mais offrent également des versions idéalisées ou dramatisées de l’action humanitaire. Parcourir un siècle et demi d’archives photographiques conservées par la Croix-Rouge nous montre à quel point la photographie reproduit, renforce et réinvente les récits humanitaires. Alors même que le médium photographique a longtemps été perçu comme fiable et objectif, l’image accompagne toujours un discours. Elle est utile : elle met en relation Genève et le terrain, mais aussi les donateur∙rice∙s et les personnes affectées. Or la lecture d’une image est toujours le résultat d’un processus instable. Notre regard et celui du∙de la photographe ne sont jamais neutres. Ils représentent un point de vue et sont influencés par une réalité sociale, politique et culturelle. Nous croyons tout comprendre des images humanitaires et pourtant, elles cachent toujours un hors-champ. Elles perpétuent des stéréotypes et leur sens change avec le temps. Ce que l’image donne à voir n’est jamais une représentation factuelle de la vérité. Au XXIe siècle, notre croyance en l’image reste toujours aussi forte. Il est d’autant plus important de prendre un peu de distance et de la questionner. Peut-on encore affirmer aujourd’hui qu’une seule image vaut 1000 mots ?

Dans l'exposition UN MONDE À GUÉRIR, différent∙e∙s expert∙e∙s ont partagé de manière brillante leur analyse d’images qui semblent univoques, de prime abord. Leur relecture met en lumière toute la complexité des images elles-mêmes et du travail humanitaire qu’elles tentent de représenter. Alors que nous sommes soumis∙e∙s à un flux continu d’images, il est nécessaire parfois de s’arrêter sur celles du passé afin de les réévaluer.

 

Valérie Gorin, historienne et sociologue des médias, travaille sur la photographie humanitaire au Centre d’Études Humanitaires de Genève.


Crédits

Anonyme, Guerre 1939-1945. Exécution sommaire de civils, 1939, © Archives CICR (DR). Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge


Tags

VidéosExpositions

Contenus liés

Un monde à guérir par Valérie Gorin


Description

 

Les photographies documentent les réalités du terrain mais offrent également des versions idéalisées ou dramatisées de l’action humanitaire. Parcourir un siècle et demi d’archives photographiques conservées par la Croix-Rouge nous montre à quel point la photographie reproduit, renforce et réinvente les récits humanitaires. Alors même que le médium photographique a longtemps été perçu comme fiable et objectif, l’image accompagne toujours un discours. Elle est utile : elle met en relation Genève et le terrain, mais aussi les donateur∙rice∙s et les personnes affectées. Or la lecture d’une image est toujours le résultat d’un processus instable. Notre regard et celui du∙de la photographe ne sont jamais neutres. Ils représentent un point de vue et sont influencés par une réalité sociale, politique et culturelle. Nous croyons tout comprendre des images humanitaires et pourtant, elles cachent toujours un hors-champ. Elles perpétuent des stéréotypes et leur sens change avec le temps. Ce que l’image donne à voir n’est jamais une représentation factuelle de la vérité. Au XXIe siècle, notre croyance en l’image reste toujours aussi forte. Il est d’autant plus important de prendre un peu de distance et de la questionner. Peut-on encore affirmer aujourd’hui qu’une seule image vaut 1000 mots ?

Dans l'exposition UN MONDE À GUÉRIR, différent∙e∙s expert∙e∙s ont partagé de manière brillante leur analyse d’images qui semblent univoques, de prime abord. Leur relecture met en lumière toute la complexité des images elles-mêmes et du travail humanitaire qu’elles tentent de représenter. Alors que nous sommes soumis∙e∙s à un flux continu d’images, il est nécessaire parfois de s’arrêter sur celles du passé afin de les réévaluer.

 

Valérie Gorin, historienne et sociologue des médias, travaille sur la photographie humanitaire au Centre d’Études Humanitaires de Genève.


Crédits

Anonyme, Guerre 1939-1945. Exécution sommaire de civils, 1939, © Archives CICR (DR). Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge


Tags

VidéosExpositions

Contenus liés